Assurance Dommages Ouvrage

Dommages ouvrage auto-construction : comment choisir ? Quel coût ?

L’assurance dommages ouvrage est une assurance obligatoire dans le domaine du bâtiment. Souscrite par le maître d’ouvrage, elle est destinée à préfinancer les réparations des dommages qui sont normalement couverts par l’assurance décennale. Ainsi, pour que l’assurance dommages ouvrage puisse être souscrite, il faut qu’il y ait une assurance décennale complémentaire, ce qui suppose l’intervention d’un professionnel. Pourtant, lorsqu’il s’agit d’une auto-construction, le maître d’ouvrage fait aussi office de constructeur. Dans la pratique, il n’est pas impossible de souscrire une assurance dommages ouvrage pour auto-construction. Mais pour qu’elle soit bien couvrante, il est important de bien la choisir.

Auto-construction et assurance dommages ouvrage

Lorsqu’un particulier décide de réaliser lui-même ses travaux de construction ou de rénovation, il s’agit d’une auto-construction. Aucun professionnel du bâtiment n’est appelé pour réaliser des travaux, ce qui signifie que l’auto-construction n’est pas sans risques. Avant de se lancer dans un tel projet, il faut donc penser à l’assurance et la mieux indiquée dans ce type de projet est l’assurance dommages ouvrage. Cette couverture permet de rembourser les travaux de réparation à la suite d’un dommage de nature décennale. L’assureur prend en charge tous les frais relatifs à la remise en état de l’ouvrage pour une durée de 10 ans à compter de la réception des travaux. Cependant, dans le cas de l’auto-construction, souscrire une assurance dommages ouvrage n’est pas facile. En effet, cette assurance est censée prendre en charge les préjudices ouverts par l’assurance décennale du constructeur. Mais comme il ne fait appel à aucun professionnel, aucune garantie décennale ne peut être activée. L’assureur dommages ouvrage n’aura donc personne contre qui se retourner. Dans la pratique, il existe toutefois des assureurs proposant des offres de dommages ouvrage même s’ils sont rares. Il est donc nécessaire de faire des recherches approfondies pour trouver une offre correspondant à ses attentes.

Choisir les bonnes garanties

L’assurance dommages ouvrage comprend des garanties obligatoires dont tous les souscripteurs doivent bénéficier. Il s’agit des garanties des dommages de nature décennale, c’est-à-dire des dommages portant atteinte à la solidité et à l’habitabilité de l’ouvrage comme une fissure dans les murs porteurs ou un défaut d’étanchéité. Il s’agit également des garanties des dommages affectant les éléments indissociables de l’ouvrage principal. Un élément indissociable se définit comme un élément qu’on ne peut retirer sans détériorer l’ouvrage principal comme les canalisations encastrées, les montants de portes ou l’installation de chauffage central.

À côté des garanties obligatoires, on retrouve les garanties optionnelles qui peuvent améliorer la couverture selon les particularités de la construction. On note par exemple la garantie des dommages immatériels et la garantie constructeur non réalisateur.

Faire une comparaison en ligne

Pour choisir la meilleure assurance dommages ouvrage du marché, il est indispensable d’avoir un aperçu des offres disponibles sur ce marché. Grâce au comparateur d’assurances en ligne, cette démarche est facilitée, car il permet de lancer des demandes de devis à partir d’un seul formulaire. L’utilisateur n’aura donc qu’à remplir ce formulaire avec les détails de l’assurance souhaitée et de valider. En quelques minutes, il recevra des devis personnalisés provenant de différents organismes parmi lesquels il pourra choisir. Pour choisir une offre de garantie dommages ouvrage, il est important de bien étudier les conditions de remboursement, les franchises et les exclusions de garantie. Il ne faut pas se focaliser uniquement sur les tarifs. L’assurance est avant tout un produit censé protéger l’assuré en cas de dommages alors il convient de bien le choisir.

Faire attention aux offres trop attractives

Il est normal de vouloir souscrire l’offre la moins chère du marché, mais lorsqu’une proposition semble trop attractive, il peut y avoir un piège. Certaines compagnies affichent des prix alléchants pour attirer les clients, mais au final il s’avère que la couverture n’est pas du tout satisfaisante, d’où l’intérêt de vérifier le contenu du contrat à chaque fois. Mais le détail le plus important à évaluer est la solidité de la compagnie d’assurance. Il convient de rappeler que l’assurance dommages ouvrage est valable pour 10 ans à partir de la fin du chantier. Ainsi, il est recommandé d’opter pour un assureur ayant les reins solides et qui ne risquent pas de mettre la clé sous la porte avant la fin de la garantie.

Prix de l’assurance dommages ouvrage pour autoconstruction

Généralement, le prix d’une assurance dommages ouvrage est de 2 à 3 % du coût total du projet de construction. Néanmoins, en ce qui concerne l’auto-construction, les risques sont plus élevés qu’en temps normal. D’une part, la construction ne fait intervenir aucun professionnel du bâtiment. Quelles que soient les qualifications du particulier, cela restera toujours un facteur de risque aux yeux des assureurs. D’autre part, le fait de ne pas avoir d’assurance décennale en garantie aggrave également les risques pour l’assureur. C’est la raison pour laquelle on trouve peu d’offres d’assurance dommages ouvrages pour auto construction. De plus, les rares offres qu’on retrouve sur le marché sont affichées à des tarifs plus importants compte tenu des risques élevés. Pour en avoir un aperçu, il est nécessaire d’effectuer une simulation en ligne.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire