Assurance Décennale

Combien coûte une assurance décennale pour un ou plusieurs chantiers ?

Professionnel du bâtiment, vous êtes soumis à l’obligation d’assurance décennale afin de couvrir votre responsabilité dans le cas où un dommage de votre fait interviendrait et affecterait la solidité de l’ouvrage ou le rendrait impropre à sa destination. Cette assurance est souscrite pour une durée d’un an, ce qui signifie que tous les chantiers sur lesquels vous intervenez durant cette période sont couverts, quel que soit leur nombre. Combien coûte une assurance décennale ? Réponses.

Comment se calcule le prix d’une assurance décennale ?

Pour déterminer le prix d’une garantie décennale, les assureurs vont tenir compte d’un certain nombre d’éléments concernant le professionnel. L’effectif de l’entreprise est notamment pris en considération puisqu’un artisan ne saurait payer plus cher qu’une société anonyme employant plusieurs personnes. L’assureur se basera également sur le chiffre d’affaires réalisé par le professionnel. Plus celui-ci est élevé, plus la prime d’assurance sera importante. Mais pour réellement arriver à mesurer les risques qu’il prend en assurant une entreprise de construction, la compagnie d’assurance étudiera la nature de son activité principale. Les entreprises intervenant dans la construction du gros œuvre et la maçonnerie sont les plus risquées, car les dommages sont plus coûteux à réparer.

Comme avec toute assurance, le prix de la décennale dépend également de l’étendue des garanties souhaitées. Les options supplémentaires ont tendance à augmenter la prime d’assurance.
Contrairement à ce que de nombreux professionnels croient, la garantie décennale n’est pas tarifée en fonction du nombre de chantiers sur lesquels on intervient. Le contrat couvrira le souscripteur pour un an qu’il travaille sur un ou plusieurs chantiers. En moyenne, le prix d’une assurance décennale est de 2 040 euros par an pour un artisan et de 4 500 euros par an pour une entreprise dont le chiffre d’affaires est de moins de 250 000 euros. La prime peut atteindre les 5 000 euros lorsque le chiffre d’affaires annuel dépasse les 400 000 euros. Le tarif moyen d’une assurance décennale varie cependant selon les métiers. Un auto-entrepreneur en matière d’électricité payera son assurance à un tarif moyen de 840 euros alors qu’un maçon devra régler le double.

Comment est réglée la prime d’assurance décennale ?

Au début de l’activité, il est difficile de déterminer le prix d’une assurance décennale étant donné qu’on ne peut pas se baser sur un chiffre d’affaires. La compagnie d’assurance va alors calculer une prime provisionnelle sur la base d’un chiffre d’affaires prévisionnel. En fin d’année, l’assuré complètera une déclaration d’activité et s’il se trouve que le chiffre d’affaires réalisé est supérieur à ce qui était prévu, une cotisation supplémentaire devra être payée. En revanche, dans le cas contraire, l’assureur ne remboursera pas le trop-perçu. Le calcul n’est pas aussi compliqué pour une entreprise qui est déjà en activité depuis des années. Il suffit à l’organisme de se baser sur le chiffre d’affaires de l’année antérieure. Les assureurs ont tendance à se montrer arrangeants en ce qui concerne le règlement de la prime. Si normalement il s’agit d’un règlement annuel, il est possible de demander à ce qu’il soit trimestriel ou semestriel. Échelonner le paiement permet de bénéficier d’une certaine flexibilité budgétaire, cependant, cela a pour conséquence d’augmenter les frais de gestion. Il appartient donc à chaque professionnel de choisir son mode de règlement selon ce qui lui convient le mieux. Une fois le paiement effectué, une attestation d’assurance décennale sera adressée par la compagnie à l’assureur.

Comment obtenir une garantie décennale au meilleur prix ?

Le prix d’une assurance de responsabilité décennale est relativement élevé pour les professionnels du bâtiment. Ajoutée aux charges fixes et autres dépenses occasionnelles de l’entreprise, la prime d’assurance peut représenter une grande part du budget du professionnel. Il parait donc normal que celui-ci cherche à trouver le tarif le plus bas du marché. Néanmoins, compte tenu des risques à couvrir et de la rareté des offres dans certains secteurs d’activité, il s’avère difficile de négocier le prix d’une assurance décennale.

Afin de trouver un assureur qui offre de meilleurs tarifs que les autres, une simulation d’assurances en ligne est conseillée. Le comparateur en ligne facilite la recherche de l’offre la mieux adaptée à vos besoins, car il vous permet d’obtenir rapidement de nombreux devis en renseignant une seule fois vos données. Vous aurez alors l’occasion de comparer tranquillement les tarifs et les conditions de chaque devis afin de sélectionner la meilleure offre. Toutefois, si à l’issue de cette démarche, vous n’êtes toujours pas satisfait de la prime d’assurance décennale proposée, il existe quelques techniques permettant d’optimiser le coût de la couverture. Vous pouvez par exemple essayer de retirer une garantie superflue ou augmenter le montant de la franchise. Il convient de faire attention à la franchise, car en cas de sinistre, l’assuré sera amené à payer une somme élevée. En définitive, le moyen le plus efficace d’obtenir une assurance au meilleur prix est de faire jouer la concurrence.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire