Assurance Décennale

Assurance décennale micro-entrepreneur : quelle est la meilleure offre ?

La création d’une micro-entreprise en bâtiment permet de profiter de nombreux avantages relatifs au statut d’auto-entrepreneur. Cependant, l’auto-entrepreneur en bâtiment est également soumis à des obligations qu’il doit respecter scrupuleusement. Parmi ces obligations figure la souscription d’une assurance décennale, une couverture destinée à protéger le professionnel contre les conséquences financières d’éventuels dommages constatés sur l’ouvrage construit. Cette assurance prend en charge les réparations, évitant ainsi à l’assuré des dépenses qui mettraient en péril son activité. Dans ce cas, il est indispensable de trouver la meilleure offre.

Choisir la meilleure assurance décennale : comment faire ?

La garantie décennale fait partie de charges grevées au budget de l’auto-entrepreneur compte tenu de son caractère obligatoire. Plus son prix est élevé, plus le coût d’exploitation augmente. Actuellement, les compagnies d’assurance sont libres de fixer leurs tarifs, ce qui explique l’écart de prix considérable entre deux couvertures pourtant identiques. Le choix de l’assurance décennale devient alors essentiel afin de bénéficier du meilleur prix, mais aussi des garanties nécessaires à l’activité exercée. Pour bien faire ce choix, il convient de commencer par la vérification du niveau de garantie proposé par les assureurs. Lors de cette étape, il faut éviter de se focaliser uniquement sur les tarifs.

Effectivement, il faut s’intéresser à tous les détails de la couverture comme les dommages couverts et les dommages excluent des garanties, le plafond d’indemnisation et la franchise. Ensuite, le souscripteur devra s’assurer que les garanties s’adaptent réellement aux besoins de son activité. Il s’agit de sélectionner les protections vraiment essentielles et d’éliminer les superflues. Cependant, nombre de souscripteurs font l’erreur de surévaluer leurs activités. Ce faisant, ils intègrent à leur contrat des garanties inutiles qui ne font qu’alourdir les charges. Mais compte tenu de l’évolution possible de l’activité professionnelle, l’idéal serait de choisir un contrat flexible.

Comparer plusieurs devis pour trouver la meilleure offre

Pour être certain de signer le meilleur contrat d’assurance décennale du marché, il est important de comparer différentes offres. Le tarif est un critère essentiel de comparaison, néanmoins, il ne faut pas seulement se focaliser sur les questions de prix. Comparer plusieurs offres de garanties décennales consiste à évaluer le rapport qualité-prix de chaque proposition en prenant soin de vérifier les conditions d’indemnisation, le nombre de garanties, les exclusions de garanties et les délais d’expertise. Dites-vous bien qu’une offre au prix bas n’est pas forcément la meilleure. Cela implique même une couverture de mauvaise qualité qui risque de laisser à votre charge l’essentiel des réparations en cas de dommages.

Par ailleurs, il existe un élément qui permet de bien mesurer la qualité d’une offre de garantie décennale : le service client. Ce service permet au souscripteur d’avoir un aperçu des prestations offertes par la compagnie d’assurance et de juger si elle lui convient ou non. Le service client est-il joignable à tout moment ? propose-t-il de vraies solutions ? Pour le savoir, il est nécessaire de parcourir les avis clients postés sur le site de chaque organisme. Afin d’accélérer la démarche, il est recommandé d’utiliser un comparateur d’assurances décennales en ligne. Cet outil permet de récolter le plus grand nombre d’offres en un court laps de temps, permettant à l’utilisateur de trouver la meilleure offre rapidement.

Assurance décennale micro-entreprise : un tarif varié

L’assurance décennale pour micro-entreprise en bâtiment coûte entre 600 à 2 400 euros par an, tarif dépendant de plusieurs facteurs. D’une part, le prix d’une garantie décennale dépend de l’entreprise elle-même, c’est-à-dire de son effectif, son expérience et son chiffre d’affaires annuel. Un chiffre d’affaires élevé constitue un risque accru, tandis qu’une expérience de plus de 10 ans est rassurante, ce qui permet de bénéficier d’une réduction de prime. D’autre part, certains facteurs liés à l’activité exercée influent aussi sur le prix de la couverture. En effet, certains métiers présentent plus de risques que d’autres. Un maçon aura donc tendance à payer son assurance plus cher qu’un peintre ou un électricien. Mais les critères de tarification les plus déterminants concernent le contrat. C’est ce document qui va retracer les antécédents d’assurance de l’auto-entrepreneur et le nombre de garanties incluses.

Une entreprise comptant plusieurs années d’assurance sans sinistre bénéficie généralement d’une réduction tarifaire. Mais si les garanties s’accumulent, la note risque tout de même de grimper. L’estimation du prix d’une assurance est assez compliquée en raison de ces différents facteurs. En revanche, il est possible d’obtenir une estimation de son assurance décennale selon ses propres critères. Pour cela, il suffit d’utiliser un simulateur d’assurance en ligne. Dans le cas où le tarif affiché est encore trop élevé, quelques astuces permettent de réduire le prix de l’assurance. Il est possible de rationaliser les garanties afin de retirer les protections superflues ou d’augmenter le montant de la franchise, mais il faudra se tenir prêt à payer une somme conséquente en cas de dommages. On peut aussi faire appel à un courtier dont le rôle consiste à négocier les tarifs pour ses clients.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire